ENFIN, ENSANGLANTÉ…

10265410_10201969535905492_4522213511100226232_o

Quand La De pique …

Illustration Brigitte de Lanfranchi, texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.

—–

Oser vivre le plaisir fatal

Qui emmène au-delà de soi,

Entrer dans le plaisir total

Qui fond les âmes et les croix,

Couler dans le plaisir létal

De la seringue si lisse sous les doigts.

———-

Vienne le temps des hors la loi.

———-

Arracher aux cieux en bataille,

Les yeux de ceux qui ne voient pas,

Contre tous, les accordailles,

Des voix, des chairs et des hautbois,

Quand les démons, les épouvantails,

Grincent au fond, tristes trépas.

———-

Meure le temps des martingales.

———-

Croire aux abysses, leurs eaux lustrales,

Elles glissent et caressent les peaux,

Doigts emmêles, aiguilles pâles,

Jambes croisées, quel beau tableau.

Hurlent les rois, pleurent les opales

Au vent coulis des cœurs si chauds.

———-

Tes seins oblongs, nos yeux farauds.

———-

Nous n’iront plus sourire au bois,

Ne crieront plus, cloués aux croix

Nous perdre seuls, briser nos voix,

Le longs des vies, corps de guingois,

En attendant que tu me voies,

Toi pauvre fille, petit chihuahua.

———-

Enfin, ensanglanté, tout près de toi.

Be Sociable, Share!