ME REGARDE À MOURIR …

11005749_10203622235821957_1939319224_n

Sous le regard de La De.

Illustration Brigitte de Lanfranchi, texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.

—–

Je me parlerai de toi de ta part,

Lave brûlante qui me glace les sangs.

 Sur les flancs décharnés des volcans éruptifs,

 La sève hurlante de mes feux mal éteints

 Corrodent ta peau de soie.

 Je vole, cavale géniale aux doigt ourlés de sang

Qui me griffent à hurler.

—–

 Les hautes solitudes des coeurs voilés

 Exaspèrent les parfums lents

De tes chairs grumelées

Qui poissent mes nuits blafardes

De leurs promesses absentes.

 Sur les orbes opalescentes de tes fruits inconnus,

 Au dos cambré,

Au souffle retenu,

Je ploie, l’échine tendue,

A me rompre les reins.

—–

 Le jade rutilant de ton regard cruel

Me crève les yeux

Quand tu me ressasses,

 Juteuse radasse.

—–

 L’oeil de tigre aux lueurs méphitiques,

 Hystérique,

Me regarde à mourir …

Commentaires
  • Gianfranco dit :

    Poème richissime, fou, une envolée onirique effrayante, fascinante et le loup aux yeux d’améthyste ………………

  • Xavier dit :

    Un joyau de lave et de vent! Illustration raffinée aux mystères sans fonds

  • Maxime El-Bakhr dit :

    Bonsoir,

    J’ai découvert cet espace artistique il y a quelques jours de cela grace à une amie.

    Depuis je vais de bonheurs en questionnements, de surprises en émotions.

    Je voulais vous dire mon admiration et ma joie d’avoir trouver cette caverne d’ali Baba.

    Maxime

  • Istebeni dit :

    ça cabre, ça déchire, ça coule, ça hurle, ça brûle MAIS non ça ne meurt pas! Wha wha wha!!!! L’illustration est un bijou ciselé avec tant de délicatesse, tant et tant de délicatesse …

  • Ardashir dit :

    “Me regarde à mourir” fait partie d’un ensemble de poèmes que je trouve magnifiques. Ils ont un élan épique exceptionnel alors qu’ils parlent d’amour, d’amour, d’amour. Et il était temps de lui donner une illustration à sa hauteur, on y retrouve enfin l’oeil méphitique.

Réagissez