LES BELETTES.

10257107_10201887466853817_8218937360099797710_o

D’après Verlaine. Le squelette.

Illustration Brigitte de Lanfranchi, texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.

—–

Deux piètres moules, roulant aux courants, sire vit

Les mangea d’un trait tout bon, dans une barcasse

Lointaine dans le bain de morve d’un coup salace,

Feignait de dévorer la mature bien salie.

–—

Les bêtes, patraques, tenaient un virus pourri

Qui nous irrite, nous crève, un vrai rapace.

Corps peu ludiques, nos hautaines carapaces

Coulèrent (un mataf en goguette en eût vomi).

–—

Ô qu’elles puent, que tout foin pue, flétrissent dans leur soute,

Et qu’en foutre tout au bord avec son frêle gland

Alors aurait tâché ciboire joli, de gouttes.

–—

Mais comme on ne peut dégobiller, peu seyant

Les belettes tant marinées, c’est malséant

Pire, insigne, s’en allèrent vite en déroute.

Be Sociable, Share!