DANS LE SILENCE DU MONDE.

12395626_10205186375844480_582408256_n (Copier)

L’Arachné de La Di.

—–

Illustration Brigitte de Lanfranchi, texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.

—–

La toile est nue, l’Arachné s’est enfuie

Des larmes de rosée dessinent sous la lune

Le collier qui jamais, dans la vallée profonde

Se perdra, silencieux, entre tes seins si blonds

Dans le noir drap de soie qui étale ses plis

La nuit est descendue comme un linceul de plumes

Les oiseaux se sont tus et la voix du loup gronde

Sauvages et rauques, les cris à l’unisson

Des hommes en douleurs, arrachés à ton lit

Meurent toutes les heures, trépassent les secondes

Dans le silence du monde la mer à l’infini

Ses rouleaux pur argent se meurent comme ta vie

Au dessous des enfers j’entends gémir les Parques

Apollon le glorieux et Charon sur sa barque.

—–

Quand reviendra le temps des amours immortelles ?

Be Sociable, Share!