MES NUITS INSOMNIAQUES.

12596591_10205732960948766_1525788941_o

Portrait foutraque par La De.

—–

Illustration Brigitte de Lanfranchi. Texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.

—–

Hypallage la sauvage, sa bouche de topaze,

Son cul de fille sage, à subir les outrages,

Alanguie et volage, accrochée aux ramages,

Aux noirs tatouages des corps anthropophages,

Ses yeux de kamikaze, la foudre dans les nuages.

—-

Serpentine la mutine, ton âme veloutine,

Ta bouche vipérine, tes faux-airs de gamine,

Iris de mandarine aux dorures de citrine,

Te voici qui trottine et tes hanches dandinent.

Foutue de vraie toxine, oui toi qui m’assassines !

—-

La mer est comme un lac, ni vagues ni ressac,

Le temps et son tic-tac, le ciel luisant de laque.

Mais le vent démoniaque bouscule le zodiaque

Des souvenirs foutraques, petits matins opaques.

Jacassent les macaques de mes nuits insomniaques.

—-

Comme le faune fauché aux jarrets déchirés,

Je me suis écroulé, prosterné, à ses pieds.

Be Sociable, Share!