LIQUEUR DIVINE …

1546319_10201307703640099_2144826033_n

 

La flasque est vide hélas! Et j’ai bu tous les litres,

Boire! là-bas boire! Je sens que des bateaux sont ivres …

D’être parmi les breuvages inconnus et les cieux !

Rien, ni les vieux flacons rebouchés par les gueux

Ne retiendra ta bouche qui dans ce nectar se trempe

Ô nuits ! ni ma langue déserte, elle qui lampe

Dans le verre vide que la liqueur défend

Et ni la jeune femme sacrifiant son penchant.

Je boirai ! Steamer balançant ta mixture,

Lève le hanap pour une exotique biture !

Une muflée, désolée par les cruels ciboires,

Croit encore à l’ivresse suprême des abreuvoirs !

Et, peut-être, les plats, invitant aux naufrages

Sont-ils de ceux qu’une goutte répand sur les carrelages

Perdus, sans foi, sans foies, ni dociles bistros…

Mais, ô ma fine, entends le chant des poivrots !

Be Sociable, Share!