LA LOUVE AUX DÉLICES.

10815418_10203067856082810_1931654414_o (2)

La belle de La De.

Illustration Brigitte de Lanfranchi, texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.

—–

Elle est tombée d’en haut, un météore de miel,

De piment, paprika, herbes folles, coin de ciel,

—–

Ma Louve en pelisse sang de feu.

—–

J’étais au fond des temps, et j’attendais la mort,

Mais elle m’a prit la main qu’elle a serrée si fort,

—–

Ma Louve en pelisse sang pal bleu.

—–

Mais loin, si loin, quand l’amour au-dessus des nues,

Crève les nuages, le corps, l’âme, elle a paru,

—–

Ma Louve en pelisse sans adieu.

—–

Gémis pauvre maudit, ton cœur, pierre qui pleure,

Et tes yeux, les lagons saignent, au loin elle demeure,

—–

Ma Louve en pelisse sang de peu.

—–

Ta peau, oripeau, chien galeux, craque et brûle,

Dans le canyon, loin du Colorado, elle hurle,

—–

Ma Louve en pelisse sang des cieux.

—–

Crocs plantés, regards, cris dans le noir, et l’espoir,

Je rêve de coulis, ventre dur, et la boire,

—–

Ma Louve en pelisse sang soyeux.

—–

Dieu de feu, tout là-haut, tu ris dans les nuages,

Quand je pleure, ô malheur, le chant du coquillage,

—–

Ma Louve en pelisse sang de Dieu !

—–

Les anges en nage, les mésanges en extase,

Nul ne peut m’arracher que chevauche Pégase,

—–

Ma Louve en pelisse à deux.

—–

Elle a bu toutes les lies, croqué à pleine vie,

Bourlingué, vogué, tenu à deux mains les ris,

—–

Ma Louve en pelisse d’adieux.

——

Il ne faut pas lui dire ce qu’il faut qu’elle soupire,

La Louve est une farce qui a vécu le pire,

—–

Ma Louve en pelisse camaïeu.

—–

Sur la mer si lisse, qu’une aile la caresse,

Nous irons naviguer au profond des détresses,

—–

Ma louve en pelisse aux délices …

Be Sociable, Share!