BOUGONNE ALLONS VOIR SI LA GLOSE…

1525623_10201307820363017_707899369_nIllustration Brigitte de Lanfranchi, texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.

Bougonne, allons voir si la glose

Qui ce matin avait ses choses,

Sa robe de foutre au vermeil,

A point perdu cette ventrée,

Les plis de sa rose poivrée,

Et son sein au vôtre pareil.

 —–

Limace ! Voyez comme en peu la garce,

Bougonne, elle a dessus sa face,

Hélas, lasse ! Ses beautés fardées au douar!

Ô vraiment albâtre fêlure,

Puis qu’une telle fleur sulfure

Que du vagin jusques au crachoir !

 —–

Donc, si vous me croyez, bobonne,

Tandis que votre feuillage festonne

Et ses pertes renouvelées,

Fouillez, baisez la bouillabaisse

Comme à vos pleurs, la tendresse

Fera hennir votre battée.

Be Sociable, Share!