UN RUBIS A PARU.

13313618_10206248023345004_436159689_o

Croquée en plein vol par La Di.

—–

Illustration Brigitte de Lanfranchi, texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.

—–

Une colombe blanche s’est posée au jardin

Sur ses ailes poudrées, sur son duvet si fin

Des vestiges de runes dessinées au fusain

Cou souple et fragile, pattes couleur d’étain.

—–

Elle sautille, gambille, picore dans l’herbe fraîche

La grâce d’une sainte, élégant tanagra

Son œil rond de jais le ciel à tête-bêche

Les corolles se penchent, les arbres la vouvoient.

—–

L’épervier s’est posé dans un fracas de plumes

De son regard cruel il a toisé la belle

L’oiselle immaculée innocente mais futée

A poussé quelques notes d’un chant pur et doré.

—–

Mais le rapace féroce, avide, fol et brutal

S’est jeté sur l’oiseau, l’a piqué au poitrail

Un rubis a paru, vermeille l’eau de sang

A coulé doucement sur le corsage tout blanc.

—–

Colombine blessée a cessé de chanter

Ses ailes ont frémi, elle s’est mise à trembler

Elle est tombée d’un bloc et les herbes ont pleuré.

De derrière la fenêtre me suis mis à hurler.

Be Sociable, Share!