LE DÉLIRE HÉROÏQUE.

702466_10201713085574394_1947243486_n

D’après A. Artaud, Le navire mystique.

Illustration Brigitte de Lanfranchi, texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.

—–

Il se sera mordu, à jouir dichroïque

Aux chairs, où boiront bon mes lèvres distendues ;

Et ses outrances lasses se seront dissolues

Danses blafardes des fiels horribles, des héroïques.

 —–

Un vers de soie, mais ronde sa trique énergique

Insolemment soumise au marbre de son cul

Et la lyre de son sein sacré sera tendue

La lampe près du phare aux fruits mosaïques.

 —–

 Affolé par les deux, palabres solitaires.

Il se complaît au pieu, et enfin, à la paire

Il démarre sans cahots, heureux au fond du nid.

—–

Le bambou bien beurré songe dans le cratère.

Si ointe jusqu’au bas qui semble bien enduit

Par le gland métrique, dur, à la moelle lunaire.

Be Sociable, Share!