J’AI BU LE SANG DES DIEUX.

11292730_10204219111863485_1750011577_n

Le De au jardin d’Eden.

Illustration Brigitte de Lanfranchi, texte Christian Bétourné  – ©Tous droits réservés.
—–

J’ai bu le sang des dieux, ils sont tombés brisés,

Et leurs livres sacrés sont partis en fumée.

—–

Dieu qui planait joyeux au centre des nuées,

Nuages de sauterelles aux ailes colorées,

Brassées de fleurs coupées aux corolles pâmées,

Voiles des navires, ailes des papillons,

Mangues opalescentes et les juteux melons,

Toutes autour de lui tournaient comme des cons,

Tous étaient boursouflés comme de gros ballons.

—–

Il m’a dit,

Ô toi petit bonhomme, qui aime les houris,

Les souks odorants, les palmeraies oubliées,

Dans les contrées maudites, là où les hommes ont ri,

En rayant de la carte tous ceux qui ont souri,

Ils chantaient la misère, ma gloire dévoyée,

Dans leurs livres étroits et leurs esprits si gris,

Que les ciels d’hiver paraissent bien lumineux,

Pauvre de vous, pauvre de moi, si seul là-bas,

Si bas, si loin de vous, quand vos sabres trop clairs

Crèvent les yeux, vers morts de m’avoir mal aimé,

Si haut, gargouilles hideuses sur vos cathédrales,

D’autres tristes croisés sous leurs armures d’airain,

Vous alliez exaltés, ivre du sang purin,

D’autres enturbannés aux regards de percale,

Dans les déserts brûlants sont crevés, égorgés

Et leurs vierges à jamais demeurées éplorées.

—–

Il m’a dit,

Égorgeurs de tous bords allez donc vous cacher,

Je vous ai vus, vous vois et vous verrai, où que,

Vous étiez, vous êtes et vous serez, foutre de,

Je vomis vos bassesses, aujourd’hui je promets

Que votre triste engeance ne me fait que pleurer.

C’est que pour être Dieu, je n’en suis pas moins homme,

Et il ferait beau voir, que vous les petits gnomes

Vous vous serviez de moi, qui suis plus que vos lois.

—–

La voix de Dieu m’a dit, et je n’ai rien compris,

J’ai tourné dans mon lit, et me suis rendormi.

—–

Au-dessus du naufrage, Dieu a fait ses bagages.

Putain, salope, pouffiasse, espèce de sale connasse …

What do you want to do ?

New mail

Commentaires
  • Simon-Pierre dit :

    Ces deux premiers vers, l’histoire de l’humanité, en quelques mots. Chapeau monsieur, pour ce poème sensuel, mystique, tellement humain. Et cet insecte, de mon point de vue, est un Dieu, superbe et incompris!

  • Paul dit :

    Sensualité, comme toujours chez vous. Densité, après la claque initiale, il faut prendre le temps de relire, de détailler les vers, de détailler le dessin. Rentrée sage, leçon aux hommes hermétiques aux voix éternelles, les Dieux ou plus simplement LA NATURE.

  • Antoine dit :

    Puissance. Lumière. Intelligence. Sensibilité. Sagesse, presque … 🙂 Beauté, immense, toujours. Belle soirée de rentrée, merci!

  • François dit :

    La sauterelle, dans de nombreuses religions africaines, est une créature que les dieux envoient aux hommes pour les punir de leur orgueil. Objet du châtiment, elle prend ici une force de vie saisissante. Elle est éclatante, puissante! Et elle illustre merveilleusement ce poème que je trouve d’une grande finesse, empreint de sagesse et de délicatesse. Féliciation

  • Paul-Jo dit :

    Tout est dingue et beau, même le vers final!

  • Christophe dit :

    “C’est que pour en être dieu, je ne suis pas moins homme”. Brillant! Et cette bête presque divinisée, superbe!

  • Brigitte dit :

    Une copie de tous les commentaires déposés sur facebook

    Sophia Moretti
    WHAAAOOOUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! émoticône grin

    Sophia Moretti
    Je vais vite lire!!! Mais que c’est beau ce dessin!!!!!!!! Un de tes plus beaux! Tu nous gâtes!

    Sophia Moretti
    Il m’a dit “O toi petit bonhomme….” émoticône grin “La voix de Dieu m’a dit, et je n’ai rien compris”………..Christian, c’est avant tout très esthétique, une belle musique, des images à profusion et c’est tellement d’actualité ce dont tu parles! BRAVO! Quelle rentrée, je suis ravie!!!

    Maryam Rekab
    Je suis, avant tout, contente de vous retrouver. Puis je suis comme souvent, ébahie devant ce que vous savez faire, vos talents si riches. Mais cette fois, je suis un peu comme Sophia, envie de dire “whaou”, tant c’est beau, dense, complexe et en phase avec ce que notre pauvre monde vit.

    Simon-Pierre Corteggiani
    Ces deux premiers vers, l’histoire de l’humanité, en quelques mots. Chapeau Frataguzzi, pour ce poème sensuel, mystique, tellement humain. Et cet insecte, de mon point de vue, est un Dieu, superbe et incompris!

    Paul Pietri
    Sensualité, comme toujours chez vous. Densité, après la claque initiale, il faut prendre le temps de relire, de détailler les vers, de détailler le dessin. Rentrée sage, leçon aux hommes hermétiques aux voix éternelles, les Dieux ou plus simplement LA NATURE.

    Paul Pietri
    Brigitte, dessin d’une féminité incroyable, continue…

    Brigitte de Lanfranchi
    Je commente rarement les poèmes. J’en suis tellement imprégnée à force de les lire et relire, de les illustrer, que je manque forcément d’objectivité. Néanmoins, exceptionnellement, je veux dire à quel point je suis sensible à la puissance que ces quelques vers apportent à la réflexion sur la vanité et la violence crasses asservissant les hommes. Ce poème tout en oppositions, en nuances, va à l’essentiel et nous renvoie l’image de notre vacuité. J’ai follement aimé me l’approprier et essayer de le mettre en couleurs. Qu’il réussisse à porter son message, loin, je l’espère……

    Sophia Moretti
    Tu devrais, objectivité ou pas, ce que tu penses de chaque poème, tu es mieux placée que n’importe lequel d’entre nous! Surtout pour dire si bien! émoticône grin Et retiens une chose, tes illustrations sont une lumière pour chaque poème.

    Antoine Gaffori
    Puissance. Lumière. Intelligence. Sensibilité. Sagesse, presque … émoticône smile Beauté, immense, toujours. Belle soirée de rentrée, merci!

    Christian Bétourné
    Quand elle veut bien, elle sait … Et sa sauterelle n’est-elle pas …. divine ? émoticône grin

    Simon-Pierre Corteggiani
    C’est ce que je dis plus haut, une sauterelle qui est une divinité, puissante et fragile, incomprise.

    François Mariotti
    La sauterelle, dans de nombreuses religions africaines, est une créature que les dieux envoient aux hommes pour les punir de leur orgueil. Objet du châtiment, elle prend ici une force de vie saisissante. Elle est éclatante, puissante! Et elle illustre merveilleusement ce poème que je trouve d’une grande finesse, empreint de sagesse et de délicatesse. Félicitation.

    Xavier Finidori
    Même abreuvés du sans des Dieux, nourris à la source, nous ne pouvons dépasser notre nature de viles créatures. Nous ne pouvons que tendre vers plus d’humilité et d’empathie, de respect et de compréhension. Vous nous le dites chacun à votre façon, magnifiquement!

    Xavier Finidori
    J’apprécie beaucoup le commentaire de François, fortiche le mec! Et Bri, ton objectivité on s’en moque, ce que tu dis est toujours un plaisir à lire! Surtout quand tu dis “j’ai follement aimé me l’approprier…” on en frissonne presque! émoticône wink

    Santa Ramacciotti
    Je vais détonner dans ce bouquet de commentaires intelligents! TROOO BOOOO! Oui j’ose! émoticône grin Bo dans les mots, tous ces mots, un fleuve! Et bo le dessin, une sauterelle comme un joyau posé sur le monde!

    Sophia Moretti
    Très bien dit! émoticône grin

    Jean-André Micaelli
    Zètes des grands mystiques dans votre genre vous deux! Je le crois sans ironie aucune. Superbe partage!

    Paul Pietri
    Je suis d’accord.

    Rosine Sindali
    Vous êtes intimidants avec ces commentaires! lol! Moi je voulais simplement dire que je trouvais que c’est très beau, sans me lancer dans des analyses sur le sens ou les raisons de l’esthétique de l’ensemble!

    Brigitte de Lanfranchi
    Surtout toujours oser dire, laisser sortir les mots comme ils viennent, tout nous est précieux, même un simple sourire! Promis Rosine?

    Rosine Sindali
    Oui! émoticône smile

    Zakaria El Idrissi
    Les hommes sont à l’image des dieux qu’ils ont créés. Vaniteux et cruels. Il faut tuer les dieux. Et conserver les sauterelles. J’ai l’air de déconner, je déconne à moitié. Je me crois allergique à toute mention divine depuis que mon univers se délite …Voir plus

    Imane Jabrani
    Alors sourions, c’est le plus bel hommage à rendre à ces petits trésors! Retrouvailles au sommet, il faut le dire! Retrouvailles avec nos deux sorciers mais aussi avec vous tous et c’est très agréable!

    Paul-Jo Casabianca
    Il y a tellement d’endroits dédiés que je ne sais pas où écrire, j’ai écrit sur le blog finalement, dites moi où il vaut mieux intervenir. Le vers final m’a sidéré puis j’ai ri! Il fallait bien un vers de cette sorte pour nous libérer du poids de notre fatuité!

    Christian Bétourné
    Sur le blog c’est très bien aussi émoticône grin

    Brigitte de Lanfranchi
    Paul-Jo, aucune règle, chacun écrit où il veut: ici, chez Christian, dans le blog, sur la page “poèmes exacerbés”, spontanéité, on ne s’embarrasse pas d’obligations!

    Brigitte de Lanfranchi
    Paul-Jo, je me demandais quand un d’entre vous parlerait de ce vers! Rire!

    Maxime El-Bakhr
    BRAVO!!!

    Jean-Camille Riolacci
    Là on touche au coeur de vos talents mes amis! émoticône grin Très GRAND partage ce soir!

    Marie-Pascale Pacini
    Rhoooo qu’est ce qu’elle est belle ta sauterelle Brigitte! J’adore!!! Je la veux!!!

    Marie-Pascale Pacini
    Christian, puissant ce poème, je suis impressionnée!

    AnneLise Stevenot
    Je suis contente! C’est chouette de vous retrouve, tous, j’adore vous lire puis retourner lire le poème, ouvrir le dessin en grand, quand vous n’êtes pas là ce n’est pas pareil!

    Pierre-Marie Benedetti
    L’insecte est apparu sur l’écran et j’ai été sous le charme! Comment résister? émoticône smile Poème qui nous pousse dans tous les coins, c’est génial ça!

    Giù della Guerra
    Stupendo!

    Gianfranco Ruggieri
    Quelques vers d’anthologie! J’aurais aimé les copier ici mais impossible à partir du blog, c’est bloqué!

    Gianfranco Ruggieri
    “C’est que pour être Dieu, je n’en suis pas moins homme”

    Gianfranco Ruggieri
    “Que vous vous serviez de moi qui suis plus que vos lois”

    Gianfranco Ruggieri
    et d’autres encore.

    Gianfranco Ruggieri
    Marie-Pascale veut la sauterelle, je m’y oppose, elle est pour moi!

    Marie-Pascale Pacini
    Je voudrais bien voir ça! Je suis prête à en venir au main! émoticône tongue

    Rubina Agnesina
    Je vous félicite! Et un coucou à vous tous, super contente de la reprise de notre rendez vous artistique!

    Forniacceri Afforismo
    Vous avez réussi à me surprendre, encore une fois émoticône smile

    Sonya Salsa
    C’est très agréable de se promener dans vos commentaires, beaucoup de sensibilité et un éclairage toujours intéressant sur les dessins et les poèmes de nos amis, bonne soirée à vous tous, nous voilà repartis pour une année de plaisir!

    Camelia Centifolia
    Le va et vient entre nature humaine et nature divine est très fin. L’horreur même reste sensuelle, belle prouesse. Et l’humour, toujours! Au sujet de cette illustration exceptionnelle, je pressens une lutte d’influence pour en devenir l’heureux propriétaire! émoticône grin

    Brigitte de Lanfranchi
    La sauterelle a déjà une heureuse propriétaire: moi! Rire! Il ne sera pas nécessaire d’en découdre pour si peu! Mais merci, j’apprécie les clins d’oeil!

    Marie-Pascale Pacini
    Tu vois des clins d’oeil toi? je trouve qu’on est plus dans le registre du rentre dedans bien lourd! émoticône grin Tu crois que tu vas pouvoir garder tous tes dessins planqués chez toi?!

    Tizziana-Lucio Della Guerra
    Bellezze!

    Istebeni Darmendaritz
    out ce qu’on aime, de la beauté, à profusion, le l’intelligence, de l’humour, c’est reparti!!!

    Boris Cerval
    Je suis d’accord avec tous les commentaires qui parlent de sagesse. Vous avez des commentateurs émérites dites donc!

    Brigitte de Lanfranchi
    Des commentateurs hors pairs, nous en sommes conscients! émoticône wink émoticône wink émoticône wink

    Christian Bétourné
    Pour la bestiole sacrée ( voir le com de françois Mariotti) les enchères vont monter très haut, Koons n’a qu’à bien se tenir … émoticône grin Merci pour la diversité intelligente de vos commentaires.

    Jean-Camille Riolacci
    C’est Simon-Pierre qui a parlé de sauterelle-divinité, pas moi émoticône smile émoticône wink

    Christian Bétourné
    Je me perds dans toutes ces rimes en “i”, je voulais citer françois Mariotti émoticône grin

    Tizziana-Lucio Della Guerra
    Il y a eu 4 j’aime chez moi, c’est la 1ère fois, la bête attire l’oeil émoticône smile (Lucio)

    Brigitte de Lanfranchi
    Oui, j’ai remarqué, chez toi et les autres, un nombre plus important de “clic j’aime”. A force de marteler les gens voient. Merci beaucoup émoticône smile

    Tizziana-Lucio Della Guerra
    Il y a de ça je pense, tu as raison, les gens se familiarisent avec ce que nous leur proposons et l’intègrent. Mais je voulais te dire, en m’y prenant mal, que ce dessin avait quelque chose de particulier émoticône smile

    Brigitte de Lanfranchi
    Ah d’accord Lucio émoticône smile Je prends alors, j’étais dans l’analyse des réactions des gens, je n’avais pas compris! Tu es gentil.

    Tizziana-Lucio Della Guerra
    Gentil!!! émoticône grin Si tu veux!

    Christian Bétourné
    Mais les deux sont vrais, les gens s’habituent et la sauterelle saute au visage.

  • Jean-Simon DG dit :

    Les différentes réactions lues ici sont passionnantes. Je me joins au cortège des enchantés.

  • Le sang des Dieux pour etre un Dieu?

Réagissez